Catégorie : Actus D1

Tout faire pour rester en D1

Les Sangliers Arvernes sont maintenus sportivement en D1, avec l’arrêt des championnats, décidé ce mardi 17 mars par la Fédération française de hockey sur glace (FFHG). Mais pour le président du club clermontois, Thierry Grossetête, la partie est loin d’être finie. Il faudra que Clermont présente un bilan financier équilibré pour repartir en D1 la saison prochaine.

La FFHG a décidé ce mardi 17 mars de mettre fin à tous ses championnats suite aux dernières mesures de confinement prises par le gouvernement. En tant que président du HCCA, qu’en pensez-vous ?

C’est la meilleure des décisions. Il ne fallait plus attendre. Je l’avais anticipée (en n’envoyant pas les Sangliers Arvernes à Strasbourg lors de la première journée des play-downs, ndlr). J’étais sûr que c’était la bonne décision.

Sportivement, il n’y a plus de descente. Clermont, dernier avant les play-downs, reste donc en D1…

Oui, mais en hockey, l’accession et le maintien sont liés aux finances des clubs. Il va falloir qu’on finisse proprement la saison de ce point de vue-là, que notre bilan financier soit positif. Cela ne va pas être évident. Car on a eu des dépenses importantes, sans les résultats escomptés. Donc avec moins de public. Il faudra qu’on compense (par du sponsoring). On va tout faire pour se maintenir en D1.

« On a une réflexion interne à mener »

Malgré le maintien sportif, votre club n’est donc pas certain de repartir en D1 la saison prochaine…

Je souhaite qu’on reste en D1, mais ce sera à la commission nationale de suivi et de contrôle de gestion (CNSCG) de valider (ou non) notre maintien. Maintenant, il faut se pencher sur notre bilan financier, dont l’exercice sera clôturé au 30 avril, voir quelles sont les perspectives à moyen et à long terme pour le club. On a une réflexion interne à mener, avant de présenter notre bilan plus un prévisionnel courant juillet devant la CNSCG. Doit-on rester en D1 ou descendre en D2 ?

Le bilan financier va-t-il être équilibré ?

On en saura plus dans deux mois, pas avant. Il faut d’abord tout mettre à plat. On attend encore des versements de la part de nos partenaires. Et avec ce qu’il se passe actuellement, cela peut en refroidir certains. C’est pour cela que je suis très prudent.

« Rupture de contrat et chômage technique »

Avec l’arrêt du championnat, vous allez libérer vos joueurs étrangers sous contrat plus tôt que prévu…

Certains rentrent tout de suite dans leur pays, après rupture (conventionnelle) de leur contrat. D’autres restent à Clermont jusqu’à la fin avril, puisque c’était la fin officielle du championnat et on va les mettre au chômage technique. ces mesures de chômage concernent aussi nos trois entraîneurs à temps plein à partir d’aujourd’hui (mardi 17 mars). Parce qu’on n’a plus aucune activité au club, on n’en a plus le droit.

« La plus petite masse salariale de D1 »

Le club va donc faire des économies en prenant ce genre de mesures…

Oui, mais pas importantes, rien de révolutionnaire. On va économiser un mois de salaire. Cela pourra nous permettre d’anticiper certaines choses.

Quel va être votre axe de travail dans les prochaines semaines ?

Il faut qu’on se structure pour être plus compétitif, on doit aller chercher des ressources financières supérieures. Pour qu’on puisse se battre à armes égales avec les autres clubs. Avec 130.000 euros, on a la plus petite masse salariale de D1. Les autres équipes ont au moins 250.000 euros. C’est pourquoi ça coince (sportivement), même si on fait beaucoup de formation et qu’on intègre nos jeunes (en D1).

Par Raphaël Rochette, Sport Auvergne

Fin de saison pour nos Sangliers

Suite aux dernières décisions du gouvernement, aux mesures de confinement et aux fermetures des établissements recevant du public, dont les patinoires jusqu’au 15 avril minimum, il apparaît impossible d’envisager la reprise des compétitions.

Le Bureau Directeur de la FFHG, réuni lundi 16 mars, a donc décidé à l’unanimité, pour la saison 2019-2020 :

  • de mettre un terme définitif à l’ensemble des championnats,
  • de ne délivrer aucun titre de champion,
  • qu’il n’y aurait aucune descente sportive.

Si besoin était de faire monter une équipe dans un championnat de niveau supérieur pour raisons administratives ou financières, le Bureau Directeur étudiera les dossiers des clubs et l’avis de la CNSCG, dans l’ordre sportif arrêté à la fin de la saison régulière.

La FFHG engage la famille du hockey sur glace à suivre les consignes du gouvernement pour limiter la diffusion du coronavirus, se protéger, protéger ses proches et l’ensemble de nos compatriotes.

Le HCCA souhaite bon courage à tout le monde et espère vous revoir bientôt.

Source : Communiqué FFHG

Interview de Téo SARLIEVE

Rencontre avec notre #76 Téo SARLIEVE : A la veille du premier rendez-vous pour les Playdowns, nous avons questionné Téo SARLIEVE au sujet de cette phase finale.

Nous sommes à la veille du premier match de ces Playdowns. Comment sens-tu le groupe pour ce premier déplacement à Strasbourg ?
Écoute, on s’est bien entraîné cette semaine, c’est un nouveau championnat qui commence. Tout le monde a pris conscience de ça, tout le monde est prêt à faire un gros premier match à Strasbourg, parce que tous les points vont être importants. On a fait de la vidéo sur Strasbourg, on s’est entraîné en fonction de leur style de jeu.

 

Vous partez avec 3 points de retard sur Montpellier, ensuite tout est serré. On rappelle que seul le dernier sera relégué. Est-ce que tu sens une certaine pression s’installer pour toi et pour le groupe ?
Non, il ne faut pas qu’on ait de pression. C’est sûr qu’avec Strasbourg dans la poule on part avec le plus mauvais classement mais on se concentre sur chaque match, 1 par 1, semaine après semaine, la poule est serrée, rien n’est joué.

Il vous reste un dernier entrainement ce soir. Je suppose que vous avez beaucoup travaillé cette semaine pour préparer cette phase finale ?
Oui, on s’est bien préparé pour ça, on a eu une bonne semaine d’entraînement il reste encore ce soir pour peaufiner quelques détails.

Il y a des sujets qui « inquiètent » beaucoup les supporters. Notamment le fait d’avoir presque systématiquement un temps faible non géré par match. Comment expliques-tu cela ?
C’est sûr qu’on a eu quelques problèmes durant la saison sur des parties de match ou on n’était pas assez là. Après, excepté Mont-Blanc, sur les derniers matchs ce n’était pas le cas ! On a fait un bon match contre Cergy. Il faudra être aussi intense contre Strasbourg.

 

Il y a un autre sujet qui n’a pas vraiment rassuré lors du dernier match, ce sont les pénalités. Comment expliques-tu ces faits de jeu ?
Concernant les pénalités c’est pareil, si on met beaucoup d’intensité ce sera eux qui feront les pénalités et pas nous. Si on commence à ne plus patiner là on va accrocher et prendre des prisons. Donc à nous de mettre l’intensité pour éviter ça !

Nos Sangliers au parc animalier d’Auvergne

Hier, Lucas Chautant, Martin Novotny, Evan Andraud, trois joueurs de l’équipe 1 se sont rendu au parc animalier d’auvergne !

Nos Sangliers se sont rendus au parc animalier d’Auvergne du Cézallier pour rencontrer SHIFUMI, un Panda Roux dont l’espèce est menacée par les constructions routières, coupe de bois qui appauvrissent et détruisent son habitat.
Le Parc Animalier d’Auvergne qui souhaite sensibiliser le public en organisant le PREMIER championnat de France de SHIFUMI reversera les fonds à l’association RED PANDA NETWORK.

1,2,3 SHI.FU.MI : PIERRE, PAPIER, CISEAU ! Vous pensez être le meilleur, venez le prouver ! ?1,2,3 SHIFUMI !
Rendez-vous le 07 JUIN à 10h pour le début des combats tournoi en élimination directe Prix préférentiel sur l’entrée du Parc
https://www.helloasso.com/…/championnat-de-france-de-shifou…

De nombreux lots, autre que le prestige et nos félicitations, seront à gagner ! ? dont un maillot dédicacé des Sangliers Arvernes !

Allez-y nombreux !

« Ce week-end débute pour eux les matchs pour le maintien en première division. Tout l’équipe du Parc, et en particulier Shifumi est derrière vous ! » 

Objectif Playdowns

Depuis la publication du planning des Playdowns de la Division 1 2019/2020, nos Sangliers connaissent désormais leurs adversaires : Strasbourg (11pts), Cholet (10pts) et Montpellier (9pts).

Nos Clermontois commenceront quant à eux ces Playdowns avec 6 points. Les hommes d’֤Éric SARLIEVE savent que le moindre faux pas aura de grosses conséquences dans cette course au maintien.
Tout commencera dès ce samedi 7 mars avec un déplacement à Strasbourg. Afin d’entamer de la meilleur manière cette phase finale, ce premier match oblige l’équipe à réussir.
Les supporters, le coach et le staff connaissent le potentiel de notre équipe et des joueurs talentueux qui la compose. Cette course au maintien est belle et bien à notre portée. A de nombreuses reprises, ils ont montré leur pugnacité.

Pour notre capitaine Antoine VIGIER :

Il n’y a pas de pression. Plutôt de l’envie et de la détermination. J’ai déjà ressenti ça hier soir à l’entraînement. Notamment l’investissement sur la glace et certains messages de joueurs. Concernant le match a Mt-Blanc et plus particulièrement les pénalités, avec le politiquement correct, on n’ose plus parler de l’arbitrage. Je ne dis pas qu’on aurait gagné ce match mais l’arbitre nous a fait un véritable sketch en sifflant des pénalités que lui seul voyait. Ça ne justifie pas la défaite mais le nombre de pénalités.

Plus que jamais, nous serons derrière nos joueurs qui auront besoin de nous pour les soutenir afin qu’ils créent l’exploit : accrocher à minima cette 2ème place qui serait synonyme de maintien !

GO SANGLIERS GO !

Interview de François FAURE

« Qu’est-ce qui fait la différence entre une équipe qui monte, qui se maintient et une équipe qui performe, est-ce une affaire financière ou une affaire d’adaptation? »

Réponse de François FAURE en 20 minutes d’INTERVIEW sur Radio Campus Clermont-Ferrand 93.3 enregistrée le jour de la rencontre contre Cergy.
Très professionnel, notre attaquant a répondu à des jeunes étudiants dont les questions allaient de la découverte de notre sport à des questions plus techniques.

« On n’est pas du tout ridicules, on se défend avec nos armes, […], le coach essaie d’apporter de nouveaux systèmes, […] on va TOUT faire pour que le Club de Clermont reste en 1ère Division ».

Une défaite sans conséquences

Ce samedi 29 Février 2020 nos Sangliers Arvernes se déplaçaient à Saint Gervais pour y affronter l’équipe de Mt-Blanc.

Pour le compte de la dernière journée de la saison régulière, nos Clermontois n’ont pas réussi à créer la surprise et se sont inclinés 9 à 3. Une défaite sans conséquences puisque l’on connaissait déjà le sort des 2 équipes.

Après avoir réussi à tenir l’adversité durant la 1ère période (2-2), avec les réalisations de notre #9 Martin KHULA, et malgré de nombreuses pénalités concédées, nos Sangliers ont subi nombreuses punitions lors de la 2ème période (14 minutes contre 2 pour Mt-Blanc). Ces infériorités, bien exploitées par l’équipe locale, leur permettront de prendre le large au score avec 3 buts inscrits.
Lors de la dernière période nos Clermontois seront plus disciplinés (seulement 4 minutes contre 10 pour Mt-Blanc) mais n’arriveront pas à recoller au score, avec une réalisation supplémentaire de notre #8 Andrej BREJKA qui ne suffira pas à faire douter cette équipe de Mt-Blanc.

Place désormais aux playdowns qui commenceront dès samedi prochain avec un déplacement à Strasbourg.
Notre équipe aura désormais plus que jamais besoin de vous dans cette quête au maintien en Division 1.

Réactions après match Clermont VS Cergy comptant pour la 25ème journée de championnat de France de hockey sur glace de Division 1.

Ce samedi 22 février nos Sangliers jouaient leur dernier match à domicile. Avec la réception de Cergy/Pontoise, leader du championnat de Division 1 ayant plus de 10 points d’avance sur le 2ème, nos Clermontois savaient que la tâche serait difficile.

Avec une première période durant laquelle les hommes de Sarliève ont su garder la discipline (seulement 2min de prison), l’équipe a tout de même pris un premier but peu avant la fin du premier tiers.
Lors de la seconde période, la discipline a moins été au rendez-vous. Pénalisés 2 fois 2mn, nos joueurs encaissent un second but en infériorité numérique.
La 3ème période sera toute autant indisciplinée puisque nos Sangliers seront victimes de 3 infériorités numériques et d’un troisième but au fond des filets arvernes.

Lors de cette rencontre, l’équipe a su hausser son niveau de jeu pour affronter et résister face cette belle équipe de Cergy/Pontoise. De quoi aborder avec confiance la phase des playdowns qui approche.

On notera la blessure de notre second gardien Florian GOURDIN, qui sera indisponible pour 6 semaines. Souhaitons-lui un bon rétablissement.

Prochain rendez-vous samedi 29 février avec un déplacement à Mt Blanc.

Voici la vidéo de notre partenaire Pix’n Prod diffusée hier soir lors du match.
Encore un grand merci pour tout ce que Pix’n Prod fait pour notre équipe.

Vous avez aimé le nouveau Clip des Sangliers Arvernes, laissez-nous vous présenter l’équipe pleine de créativité de Pix’n Prod

Good Job Men!