Catégorie : Actus D1

Les Sangliers Arvernes fêtent noël

La fête de Noël des Sangliers Arvernes se déroulera Vendredi 20 Décembre à partir de 18h45. N’hésitez pas, si vous le souhaitez, à passer vos commandes de Hot-Dog et frites cette semaine. En effet pour des questions d’organisation et afin d’éviter le gaspillage il n’y aura que très peu de parts supplémentaires (vous retrouverez le bon de commande en pj.).

Pour finaliser le bon déroulement de la soirée nous avons encore besoin de quelques volontaires pour compléter l’équipe :

– pour accueillir les familles (entre 18h45 et 19h30)
– pour donner et reprendre les patins séances publiques (à partir de 19h). Nous organiserons des rotations sur l’ensemble de la soirée
– et nous recherchons également un Père Noël (nous fournissons la tenue !)

Pour ceux qui souhaiteraient et pourraient aider, vous pouvez me répondre directement par mail à fbesseyre@yahoo.fr

Une victoire à Marseille qui fait du bien

⚡🔶 Coup de tonnerre sur la patinoire Marseillaise 🔷⚡

Ce samedi, nos Sangliers partis défier les Spartiates de Marseille, sont revenus avec une remarquable victoire 5 à 1. Sortant de 2 bons matchs, l’un perdu 2-1 à Caen, l’autre gagné 5-4 face à Tours au terme d’une prolongation, les hommes d’Éric SARLIEVE avaient bien l’intention de continuer sur cette lancée.
Avec un effectif diminué (Lucas CHAUTANT, Théo VIALATTE et Florian GOURDIN en équipe de France U20 ainsi que les blessures de Louis DUVAL et Martin KULHA), Éric SARLIEVE a dû faire preuve de stratégie et composer son groupe en faisant notamment appel à 2 U20 (Tristan NARBONNE et Thomas LEFEVRE).

Lors de la 1ère période, où les 2 équipes finissent le 1er tiers temps au coude à coude (1-1), les Clermontois ont manqué de discipline avec notamment 3 infériorités numériques bien gérées par l’équipe lors des 2 premières punitions, mais qui a été conclue par un but Marseillais lors de la 3ème. A 13s de la fin de cette 1ère période, lors d’une supériorité numérique, on a pu compter sur un Deniss BASKATOVS en pleine forme, pour envoyer tout le monde au vestiaire sur un score de parité.

La 2ème période est une autre histoire. Les Auvergnats manquent toujours de discipline (20′ passées sur le banc des pénalités, contre 18′ pour Marseille) mais l’efficacité est bel et bien du côté Clermontois. En effet, avec 2 buts inscrit par Andrej BREJKA et Augustin NALLIOD-IZACARD, les Sangliers Arvernes font preuve de réalisme, d’opportunisme s’appuyant sur une défense solide et organisée. Les 2 équipes rentrent alors au vestiaire sur le score de 3-1 en faveur de Clermont.

La 3ème période sera plus « sage ». D’un côté, comme de l’autre, les punitions se feront rares (2’ de chaque côté). Alors que Clermont était en infériorité numérique, on a à nouveau pu compter sur Augustin NALLIO-IZACARD pour créer la surprise et creuser l’écart (4-1). 1’30 » plus tard, Deniss BASKATOVS scelle le sort de ce match (5-1). Un score sans appel.

Nos Sangliers ont clos la phase aller de ce championnat de Division 1 de la plus belle des manières.
Méritante, cette équipe rentre en pays Arvernes avec pour objectif de confirmer sa dynamique lors des prochaines rencontres.

Rendez-vous la semaine prochaine, Samedi 14 Décembre 2019 à la patinoire de Clermont Auvergne Métropole à partir de 20h15 pour la réception de Marseille qui tiendra à prendre sa revanche.

Un déplacement à Marseille pour confirmer

C’est déjà la fin de la phase « aller » dans ce championnat de Division 1. Ce samedi 7 décembre, nos Sangliers Arvernes affronteront pour cette occasion les Spartiates de Marseille à 19h00.

Les 2 derniers matchs, l’un perdu 2-1 à Caen, l’autre gagné 5-4 face à Tours au terme d’une prolongation au suspense insoutenable, pourraient bien donner des idées aux hommes d’Eric Sarliève pour s’imposer en cité phocéenne et confirmer la dynamique de cette équipe.

Pourtant à la peine avec des joueurs talentueux depuis le début du championnat, nos Sangliers sont conscients que c’est un match où sérieux et discipline seront impératifs !

Tous derrière notre équipe pour revenir de Marseille avec une victoire supplémentaire et primordiale.

Match à suivre sur le site : Live Match.

*A noter les absences de CHAUTANT, VIALATTE et GOURDIN qui sont en équipe de France U20.

#GoSangliersGo

Les maillots des joueurs spécial MOVEMBER aux enchères

Comme vous avez pu vous en apercevoir, lors de leur victoire face aux remparts de Tours, nos Sangliers avez était revêtus de leur plus belle tenue spécialement pour le MOVEMBER. Au terme d’un match sous une tension insoutenable, les Clermontois ont réussi à décrocher leur première victoire à domicile.

Parce que cette 1ère victoire en Division 1 n’a pas de prix, offrez-vous le maillot MOVEMBER collector de VOTRE joueur préféré. Noël approche à grand pas, enchérissez et soutenez la lutte contre le cancer. C’est pour la bonne raison !

Les Sangliers au bout du suspense

Les Remparts de Tours n’ont pas résisté aux Sangliers Arvernes. Quatre jours après leur élimination en Coupe de France à Roanne, les hockeyeurs clermontois ont parfaitement réagi en s’imposant à domicile face aux Tourangeaux, ce samedi (5-4, après prolongation).

Une semaine après avoir longtemps tenu tête au leader, Caen (défaite 2-1), les Auvergnats ont accroché l’un des cadors de la poule à leur tableau de chasse, ce samedi, en dominant Tours (5-4, après prolongation).

Les Tourangeaux vont longtemps ressasser leur manque d’efficacité. Malgré leurs 53 tirs (contre 33 pour Clermont), les Remparts n’ont en effet pas réussi à repartir avec la victoire. Ils avaient pourtant pris le meilleur départ dans cette partie en menant 2-0 après 25 minutes. Mais la réaction des Clermontois a été immédiate. Dans la foulée, Théo Vialatte réduisait l’écart, avant que Deniss Baskatovs n’égalise à la fin du deuxième tiers (2-2).

Lors d’une troisième période indécise, Clermont prenait par deux fois l’avantage, par Nathan Medeiros et Martin Kulha. Mais à chaque fois, les visiteurs ont réussi à revenir.

Finalement, le dernier mot est revenu à Lucas Chautant, qui libérait les Clermontois en prolongation (5-4).

Source : La Montagne

Les Sangliers pour fissurer les Remparts

Tout pour la Division 1. Sortis de la Coupe de France, mardi soir, les Sangliers Arvernes doivent tout miser sur le championnat.

La réception des Remparts de Tours, demain (20 h 30), n’est sûrement pas le défi le plus simple à relever, mais les Clermontois ne doivent pas s’arrêter aux chiffres, notamment à la quatrième place, malgré un retrait de 3 points, d’une formation visiteuse taillée pour le haut de tableau.

Sur la durée d’une saison régulière, Tours et Clermont-Ferrand ne disputent pas en effet le même championnat. Sur un seul match, en revanche, les Sangliers peuvent concurrencer n’importe qui. Ce qu’ils ont montré sur la patinoire de Caen, le leader (2-1), ils doivent pouvoir le proposer à domicile face aux Remparts. Mais pour fissurer cet adversaire, il faut garder ce même niveau de jeu sur le plan défensif.

A chacun son rôle

« On est le produit de notre environnement, relève Eric Sarliève. La dynamique actuelle est négative, mais on n’est pas décroché en championnat. Il faut positiver l’environnement. Et c’est également valable pour l’équipe. On sort d’un gros match à Caen malgré l’absence de Sinkovic. Si on prend le problème par le bon bout, la solution va venir ».

Pour cela, il faut retrouver davantage de confiance, le seul carburant qui fait réellement avancer un groupe. Et certainement
se recentrer sur les bases, les missions individuelles et tenir son rôle. À ce sujet, le retour attendu de Julius Sinkovic au centre constitue une excellente nouvelle,

« On n’a pas perdu nos qualités, insiste le coach, mais on réfléchit un peu plus. Il faut le faire un peu moins et jouer avec plus de spontanéité en respectant les bases qui sont qu’en zone défensive on doit être beaucoup plus dur »..

Source : La Montagne

Rendez-vous Samedi 30 Novembre à la patinoire de Clermont Auvergne Métropole à partir de 20h15 pour soutenir nos Sangliers !

Clermont s’incline au bout du suspense face à Roanne

Clermont (D1) affrontait Roanne (D2) en huitième de finale de Coupe de France, ce mardi soir. Vaincus 6-5, les Auvergnats sont éliminés de la Coupe de France.

Le premier tiers-­temps était à l’avantage des Sangliers. Dominants, les Auvergnats mitraillent la cage de Clément Ginier, le portier roannais, mais c’étaient les Renards, réalistes, qui ouvraient le score par Charles-­Olivier Ouimet (1-­0, 14e). Au retour des vestiaires, les Sangliers recollaient vite grâce à Martin Kulha (21e).

Dépassés, les Roannais étaient à la limite de la rupture (19 lancers à 6 dans le 2e tiers-­temps). Les Foxs reprennaient du poil de la bête à l’image de Saunier qui s’échappait et manquait de peu la mire (31e). Tardif récupérait le palet derrière le but clermontois, le transmettait à Bellerose pour parfaitement assister Touveron (2-­1, 36e).

La rencontre s’enflammait dans le troisième tiers. Baskatovs ouvrait les hostilités en remettant les équipes dos à dos (2­-2, 41e). Roanne ne se laissait pas abattre et repassait devant (3-­2, 42e). Sans attendre, les Auvergnats revennaient au score (3-3, 43e) mais le CHR s’envolait en scorant trois fois en deux minutes (6-­3, 47e).

Les Auvergnats poussaient et réduisaient la marque dans la foulée (6-­4, 49e). Au terme d’une fin de match à couper le souffle, les Clermontois se donnait de l’espoir en marquant à 6 secondes du buzzer (6-­5, 59e). Trop tard, Clermont était éliminé de la Coupe de France.

Source : La Montagne

Rêver d’un 1/4 indédit

Un hockeyeur clermontois averti en vaut deux. Les Sangliers voudront éviter le piège que vont leur tendre les Renards, ce mardi soir à Roanne, en Coupe de France.

Eric Sarliève et les Sangliers Arvernes rêvent d’un quart de finale de Coupe à Clermont contre des pros de la Ligue Magnus. Mais avant de se projeter, il y a ce match à gagner à Roanne… 

Les Sangliers Arvernes savent ce qui les attend, ce mardi soir, 26 novembre, à Roanne, en 8e de finale de la Coupe de France. Leur coach, Eric Sarliève, assure qu’ils ne tomberont pas dans le piège que leur préparent des Renards qu’ils connaissent par cœur.

Très déçus, samedi soir, après leur défaite d’un but à Caen (2-1), nouveau leader de la D1, les Sangliers Arvernes n’auront pas le temps de cogiter, puisqu’ils jouent ce mardi soir (20 heures), à Roanne. Avec l’intention de composter leur billet pour les quarts de finale de la Coupe de France.

Pas au mieux en championnat (13e et avant-derniers), les Clermontois auront pour une fois la faveur des pronostics. Parce qu’opposés à une équipe de l’échelon en dessous (D2). Mais leur coach, Eric Sarliève, assure qu’il n’y aura pas d’arrogance, ni d’excès de confiance de la part de son groupe.

 

« Ni arrogance, ni sentiment de supériorité »

Jouer une D2, n’est-ce pas se dire que la route est ouverte pour les quarts de finale ?

« On veut aller performer à Roanne pour aller le plus loin possible en Coupe de France, mais je suis persuadé que les joueurs n’ont pas déjà joué ce match dans leur tête. Roanne est une équipe qu’on connaît très bien. On est prévenu. Il n’y aura pas d’arrogance, d’excès de confiance, ni de sentiment de supériorité de notre part. Je trouve que tout le monde est concentré. On a tous envie d’aller en quart, de passer ce tour. Je pense sincèrement qu’on va faire un match sérieux. »

 

« Roanne joue très regroupé devant son but »

Roanne était un de vos adversaires en D2, la saison dernière. Quels souvenirs vont ont laissé les confrontations avec les Renards roannais ?

« Ce sont toujours des matchs difficiles. On les a joués lors de la préparation et cela a encore été compliqué (défaite de Clermont 4-3 aux tirs au but, ndlr). Parce qu’ils jouent en étant très regroupés devant leur but. Ils ont des joueurs de qualité qui vont vite en contre et profitent des erreurs adverses. Quand on joue sur une petite patinoire, comme c’est le cas à Roanne, cela avantage souvent l’équipe qui défend. Donc, on sait que ce sera difficile. »

Eric Sarliève et les Sangliers Arvernes rêvent d’un quart de finale de Coupe à Clermont contre des pros de la Ligue Magnus. Mais avant de se projeter, il y a ce match à gagner à Roanne…

« On est dans le vrai »

La Coupe vous réussit mieux que le championnat…

« Oui, mais on fait aussi de bons matchs en D1. On a perdu que d’un but samedi à Caen (2-1), qui est le leader. En termes de résultats, on n’est pas dans une bonne dynamique, mais le contenu de nos matchs est plutôt bon. On a vu à Caen qu’on n’était pas loin. Je pense qu’on est dans le vrai. On a fait jeu égal pendant une cinquantaine de minutes. Caen est devant au nombre de lancers, parce qu’au début du premier tiers on a été transparent. Mais sur l’ensemble des 2e et 3e tiers, on est à un but partout. C’est pourquoi notre résultat est frustrant. »

 

« Dans la peau du favori »

Pour une fois, Clermont ne sera pas regardé comme un outsider…

« Là, effectivement, on se retrouve dans la peau du favori. Maintenant, en hockey, quand on joue à l’extérieur, sur une petite glace, il y a des fondamentaux à respecter. Si on le fait, on ira chercher la victoire. L’objectif, c’est d’y arriver en étant très solide, comme à Caen. »

 

Deux de vos centres sont blessés. Quand vont-ils réintégrer le groupe?

« Louis Duval en a encore pour deux semaines avant de reprendre la compétition. On espère en revanche que Patrick Sinkovic sera apte samedi (30 novembre) pour la réception de Tours. On ne va cependant pas prendre le risque de l’aligner à Roanne. »

Les Sangliers Arvernes s’inclinent de peu à Caen

 

Caen, deuxième de D1, a dû s’employer pour venir à bout du promu clermontois, ce samedi. Dans leur patinoire, les Normands se sont imposés 2-1.

Les Sangliers Arvernes étaient conscients que le défi qui les attendait ce samedi à Caen était énorme. Malgré les absences de Sinkovic et Duval, l’équipe d’Eric Sarliève a longtemps tenu tête aux Caennais, deuxièmes de la poule avant cette 11e journée. Mais ils ont fini par s’incliner, d’un petit but (2-1).

Les Normands ont inscrit leur deux premiers buts lors des deux premiers tiers-temps (un par période). Mais les Auvergnats n’ont pas baissé les bras. Ils ont réduit l’écart à cinq minutes de la fin grâce à une réalisation de Martin Kulha. Un but qui relançait les Puydômois. Mais la meilleure défense du championnat parvenait malgré tout à conserver son maigre avantage.

Prochain rendez-vous pour les Sangliers Arvernes, samedi prochain, à domicile, face à Tours.

Source : La Montagne