Catégorie : Actus D1

Saison suspendue jusqu’au 1er Décembre

Le mardi 10 novembre, la FFHG a réuni l’ensemble des clubs de Division 1 pour la seconde fois depuis l’annonce par le gouvernement des mesures de confinement. Après consultation et en accord avec les clubs concernés, le Bureau Directeur de la FFHG a décidé de suspendre le championnat de France de Division 1 pendant toute la période de confinement (c’est-à-dire, à ce jour, jusqu’au 1er décembre 2020).

Notre objectif commun reste inchangé :

  • Reprendre la compétition dès que l’accueil du public et des partenaires sera de nouveau possible, même si cela doit avoir pour conséquence une réduction des jauges d’accueil en question ;
  • Jouer l’ensemble des rencontres prévues au calendrier initial.

L’après-match

Nous avons interrogé 2 joueurs de notre effectif pour avoir leur ressenti sur ce dernier match à Brest. Interview avec Julien ROMAND (attaquant) et Alexandre RABY (défenseur).

SAMEDI, C’ÉTAIT LE PREMIER DÉPLACEMENT DE LA SAISON À BREST. POUR COMMENCER, COMMENT RESSENTEZ-VOUS LE GROUPE ?

La cohésion de l’équipe prend forme, l’envie de bien faire est présente…

Alexandre : Il y a une bonne ambiance, on s’entend tous bien et on a une bonne cohésion d’équipe.
Julien : Le groupe commence à être soudé, on sent l’envie de bien faire de tout le monde et tout le monde s’entend bien. Nous nous sommes bien tous intégrés.

L’ÉQUIPE RÉALISE 2 TIERS TEMPS PLUTÔT CORRECTS ET S’EFFONDRE COMPLÈTEMENT LORS DU 3ÈME. COMMENT EXPLIQUEZ-VOUS CELA ?

S’effondrer non, plutôt un non respect du système de jeu…

Alexandre : Je ne dirais pas qu’on s’est effondré, on a eu un moment d’absence où l’on ne respectait plus trop le système , ce qui nous coûte 3 buts.
Julien : Je ne dirais pas que l’on s’effondre totalement dans le 3eme . En effet, nous avons fait deux très bons tiers où tout le monde a bien respecté le système de jeux que la coach nous avait demandé avant le match et cela a bien fonctionné. Dans le 3ème, nous avons un peu lâché l’intensité et oublié pendant un petit moment de respecter le système et contre une bonne équipe comme Brest ça ne pardonne pas.

IL Y A EU UNE INTERSAISON COMPLÈTEMENT CHAMBOULÉE. EST-CE QUE CETTE PRÉPARATION HACHÉE ET CE MANQUE DE MATCHS DE PRÉPARATION NE JOUERAIENT PAS UN RÔLE ?

Pas d’excuse à ce sujet, nous sommes tous dans le même cas…

Alexandre : Nous sommes tous dans le même cas , même si certaines équipes ont joué plus de matchs que nous , nous nous sommes préparés comme nous le pouvions , et on continuera à donner notre maximum.
Julien : Tout le monde a été dans le même cas que nous, oui ça été compliqué de ne pas avoir eu beaucoup de matchs de préparation mais nous avons comblé cela par des entraînements même si tout le monde le sait; un entraînement ne vaut pas un match . Donc oui, ça peut jouer mais ce n’est pas une excuse.

ON A L’IMPRESSION QUE PHYSIQUEMENT L’EFFECTIF « ÉTAIT CUIT ». EST-CE QUE TU AS EU CE RESSENTI ?

La fatigue, oui. Nous devons réussir à tenir les 3 tiers temps…

Alexandre : Chaque fois qu’on monte sur la glace , on donne 100% , évidemment que la fatigue est présente mais on essaye de rester au top jusqu’au bout.
Julien : Oui la fatigue était présente mais cela vaut pour les deux équipes il faut que l’on arrive à tenir 3 tiers pleins nous travaillons pour, à l’entraînement.

DU POINT DE VUE DE VOTRE POSTE, QU’EST CE QU’IL VOUS A MANQUÉ POUR RESTER DANS LA COURSE ?

Alexandre (Défenseur) : Je pense que l’on doit continuer à travailler tous dans le même sens , d’aller de l’avant, je pense que c’est ce qui nous a manqué dans ce match.
Julien (Attaquant) : La chose qui a pu nous manquer et de mettre le plus de pucks (palet) possible au but car nous l’avons vu avec le but de Peter, tous les pucks au but sont dangereux et peuvent finir à apporter un but.

UNE NOUVELLE RECRUE MARIS LESCOVS VIENT RENFORCER LA DÉFENSE CLERMONTOISE. VOUS QU’EN PENSEZ VOUS ?

L’arrivée de Maris LESCOVS apporte une certaine concurrence. Un ingrédient pour la réussite ?

Alexandre : Je pense que c’est une bonne chose qu’il vienne, ça mettra un peu plus de concurrence au sein de l’équipe, c’est un bon gars et c’est toujours un plaisir d’avoir de nouveaux coéquipiers.
Julien : Oui Maris est arrivé la semaine dernière, je pense que c’est positif pour nous car ça amène de la concurrence dans notre défense . Il faut qu’il s’adapte encore au jeu français et je pense qu’il nous sera très utile.

 

vs

Résultats

Équipe1st2nd3rdT
Brest1236
Clermont-Ferrand0101

Détails

Date Ligue Saison
17 octobre 2020 Championnat Division 1 2020/2021 Saison 2020/2021

Lieu

Extérieur

Brest

Position GP PTS G A BC Arrets %Arr. Blan.
 00000000

Clermont-Ferrand

# Joueur Position GP PTS G A BC Arrets %Arr. Blan.
18Théo VIALATTEAttaquants10000000
19Tristan NARBONNEAttaquants10000000
25Florian GOURDINGardiens10000000
13Rémy GRANOUXAttaquants10000000
17Pierre TROUVEAttaquants10000000
88Tony ALLOUCHERYDéfenseurs10000000
78Alexandre RABYDéfenseurs10000000
86Radovan CUTTAttaquants10000000
6Peter TRAVNICEKDéfenseurs11100000
24Filip HUDAKAttaquants10000000
35Teddy DesvignesGardiens10000000
33Matej HAMRAKAttaquants11010000
71Julien ROMANDAttaquants10000000
87Antoine LIGNEDéfenseurs10000000
65Normunds VIBANSDéfenseurs10000000
21Nans SOUCHONAttaquants10000000
81François FAUREAttaquants11010000
#Maris LESCOVSDéfenseurs10000000
 Total 183120000

Interview avec Maris LESCOVS

Nous sommes allés à la rencontre de Maris LESCOVS, nouveau défenseur arrivant au sein des Sangliers Arvernes.

Tu viens d’arriver en France et tu es totalement inconnu de nos supporters, peux-tu nous en dire plus sur ta carrière de hockeyeur?

J’ai commencé ma carrière en Lettonie dans ma ville natale à Daugavpils. Ensuite, je suis allé en Suisse et j’ai joué là-bas pendant un an. Passée cette année, je suis retourné en Lettonie où j’ai d’abord joué pour l’équipe de Daugavpils. J’ai décidé par la suite de jouer pendant 1 an pour la capitale de la Lettonie : l’équipe de Riga.
En 2018, je suis parti jouer en Allemagne. J’ai joué deux matchs et j’ai été blessé à l’épaule. J’ai dû subir une intervention chirurgicale. Après l’opération, il m’a fallu beaucoup de temps pour récupérer. J’ai raté presque toute la saison à cause de cela … La saison dernière j’ai joué dans le club de hockey de ma ville natale : l’équipe de Dinaburga.
Cette année j’ai reçu une offre de Clermont-Ferrand et j’ai décidé de l’accepter.

Tu as rejoint l’équipe pendant une longue semaine. Comment te sens-tu au sein du groupe ?

L’équipe m’a très bien reçu. Je me sens à l’aise et je suis très impatient de jouer.

Tu viens du championnat élite Letton, tu vas être un élément important pour l’équipe. Quels sont tes points forts dans le jeu?

La saison dernière, l’entraîneur m’a souvent laissé sortir en avantage numérique. J’ai une bonne frappe de la ligne bleue et bien sûr, le jeu d’équipe est aussi ma force. Je ferai de mon mieux pour montrer le bon exemple aux jeunes joueurs.

As-tu un dernier mot à dire à nos supporters?

J’espère qu’il y aura beaucoup de supporters pour nos matchs et je ferai de mon mieux pour les rendre heureux et pour aider notre équipe.

Nouvelle arrivée : Maris LESCOVS

Nouvel arrivé dans l’équipe !

Maris LESCOVS est un défenseur Letton de 24 ans qui arrive tout droit du championnat élite Letton.
En essai depuis 1 semaine au sein de l’effectif, c’est un joueur d’expérience qui viendra renforcer la défense de notre équipe pour la saison à venir.

Bienvenue à toi Maris !

*Restez connecté, nous prévoyons un petit interview avec Maris pour en apprendre davantage sur lui.

Défaite logique pour Clermont

Défaite logique pour Clermont

Lors de la 1ère journée de championnat de France de hockey sur glace de Division 1, les Sangliers Arvernes ont du s’incliner sur un score honorable (2-7) au vu d’une situation circonstanciée. En effet, sans préparation effective sur fond de crise sanitaire, avec une équipe entièrement remodelée et face à des Yétis d’expérience, les ingrédients de la partie pour une victoire n’étaient pas en faveur des Arvernes. (GB)

Lire la suite sur « Hockey Hebdo » …

Interview de pré-saison avec Radovan CUTT

Bonjour Radovan,
Pour les fans qui ne vous connaissent pas encore, est-ce que vous pouvez nous en dire plus sur votre carrière ?

Ma carrière a commencé à Zvolen, en Slovaquie, où j’ai grandi. La majeure partie de la carrière senior a été passée dans la deuxième ligue slovaque. J’ai  vécu mes plus belles années à Bardejov lorsque nous avons remporté la 2e et la 3e place et aussi à Michalovce où nous avons remporté deux fois le championnat et été promus en première ligue. La saison dernière, j’ai essayé le hockey français pour la première fois sous le maillot de Strasbourg.

C’est votre deuxième saison en France, qu’est ce qui vous a motivé à venir jouer en France ?

Après avoir été promu avec Michalovce, j’ai décidé d’essayer quelque chose de nouveau. J’avais de bons avis sur le hockey et la vie en France alors j’ai décidé d’opter pour cette direction. Et je suis vraiment content d’avoir fait ça parce que la France est un très beau pays.

Cette année, le HCCA s’est construit une nouvelle équipe avec des jeunes recrues. Vous serez un  des joueurs avec le plus d’expérience sur la glace. Comment vous prenez ce rôle ?

J’ai toujours été le genre d’homme qui travaille à cent pour cent, sur la glace comme hors glace. Alors je vais tenter d’être un exemple pour les jeunes joueurs. Si quelqu’un me retire quelque chose de positif pour sa carrière, je serais très heureux! Je crois que nous procéderons pendant la saison.

Cette saison débute dans des conditions particulières avec la situation sanitaire actuelle. Comment vous êtes vous préparé pour cette reprise ? Est-ce que vous avez une pensée pour les supporters du HCCA ?

Cette situation avec la Covid19 est très difficile à gérer pour tous les sports. Il est important de suivre toutes les réglementations, d’abord nettoyer vos mains et mettre un masque à l’intérieur. Pour moi, il est aussi très important de renforcer son immunité avec des aliments sains et des suppléments nutritionnels. C’est ma façon de lutter mais on ne sait jamais ce qu’il va se passer.
Mon souhait pour la saison est de jouer tous les matchs dans les délais, qu’il y ait le plus de spectateurs possible, de s’amuser et de rester en bonne santé. J’espère que nous donnerons beaucoup de plaisir aux spectateurs de Clermont-Ferrand.

Merci de nous avoir donné un peu de ton temps pour répondre à nos questions
A bientôt Radovan !

Interview de pré-saison avec Filip HUDAK

Arrivé au sein de l’effectif cet été, nous sommes allés à la rencontre de Filip HUDAK, nouvel attaquant quI nous viens tout droit de Slovaquie !

Bonjour Filip,
Pour débuter cette interview, pouvez-vous d’abord nous en dire plus sur votre carrière en tant que joueur de hockey ?

La majeure partie de ma carrière de hockey est liée à Kosice, où j’ai réalisé mon hockey mineur et ou j’ai commencé ma carrière de hockey sénior. La saison dernière, j’ai commencé en Pologne à Nowy Targ, puis je suis retourné en Slovaquie à Dubnica et j’ai passé la majeure partie de la saison là-bas.

Vous avez commencé les entrainements à Clermont, qu’est ce que vous avez pensé de l’équipe ?

J’aime le groupe, je m’amuse déjà avec les gars, on apprend à mieux se connaître jour après jour.

Vous avez connu l’élite du hockey Slovaque, vous êtes un joueur expérimenté. Quels sont selon vous vos points forts et ceux qui auront le plus d’intérêt pour l’équipe ?

Je souhaite que nous soyons une équipe gagnante, donc je veux contribuer de toutes les façons possibles pour que l’on gagne.

C’est votre première saison en France. Qu’est ce qui fait que vous avez voulu venir à Clermont-Ferrand ?

Beaucoup de joueurs que je connais ont déjà joué en France, donc ça m’a toujours paru intéressant. Cet été, j’ai beaucoup échangé avec l’entraîneur-chef Ramon Sopko et après discussions, j’ai choisi de rejoindre l’équipe.

Un petit mot pour les supporters du HCCA ?

Je souhaite, même en période complexe, que les fans soient à nos côtés et nous soutiennent autant qu’ils le peuvent. Merci à eux.

Merci à vous pour le temps que vous nous avez consacré pour réaliser ce petit entretien.
A bientôt sur la glace !

 

*Texte anglais traduit
Merci à Anastasie VIALA pour la traduction.

Informations : Conditions d’accès et billetterie

Bonjour à toutes et à tous,

Nous sommes toujours tous impatients de revoir nos Sangliers sur la glace et comme pour toute manifestation publique nous devons observer des mesures sanitaires strictes. La jauge de la patinoire est à 500 personnes.

Tout spectateur devra être muni d’un billet pour pouvoir entrer et nous vous rappelons que les ventes se font exclusivement en ligne sur le site du club, ou en point de vente (Leclerc La Pardieu et Auchan Aubière). Il n’est pas nécessaire d’imprimer les billets qui pourront être contrôlés sur vos smartphones. Les enfants jusqu’à 12 ans inclus et les licenciés ne paient pas leur place et doivent utiliser les mêmes moyens pour se munir d’un billet gratuit.

La zone derrière les balustrades est interdite au public ; seuls les gradins peuvent accueillir les spectateurs. Un espace de 2 sièges vides est à respecter entre 2 personnes ou 2 groupes. Bien entendu, l’admission dans la patinoire est conditionnée au port du masque !

Nous vous informons également qu’il n’y aura malheureusement pas de vente de bonbons et de boutique.

Ensemble veillons à bien respecter les gestes barrières pour pouvoir continuer à profiter du spectacle que nous offrent nos Sangliers ! Venez nombreux !

ACCÉDER À LA BILLETTERIE EN LIGNE

Points de vente

E.Leclerc CLERMONT-FERRAND – LA PARDIEU
175 BLD GUSTAVE FLAUBERT
63000 CLERMONT-FERRAND

Auchan AUBIERE
12 avenue du Roussillon
63170-AUBIERE

Rencontre avec Patrick BUAN

Aujourd’hui nous sommes allés à la rencontre de Patrick BUAN. Etiopathe/Ostéopathe au sein de l’effectif des Sangliers, c’est une mission importante dont il est responsable pour le bien être physique de nos joueurs.

Bonjour Patrick, tu es Etiopathe. Peux tu rapidement nous en dire un peu plus sur cette profession ?

L’Etiopathie c’est : Une technique de soins manipulatifs, c’est analyser puis traiter la cause des pathologies par :
⁃ Un raisonnement logique, rigoureux et causal
⁃ Un traitement manuel précis et sans douleur
⁃ Un résultat durable


En quoi ton métier est un avantage au sein d’une équipe de sport de haut niveau ?

Cela fait 20 ans que j’exerce sur la région et que je vois de nombreux sportifs différents en cabinet mais répondre à l’urgence au sein d’une équipe sportive de haut niveau est un défi permanent.
Arriver à juguler le risque pour la santé du joueur, le fait qu’il va minimiser ses lésions pour pouvoir jouer est très intéressant car cela demande de prendre en compte de nombreux paramètres (jeux, soins, durée de récupération physiologique des tissus, durée d’arrêt, environnemental extérieur à la pratique du sport, professionnel…)
Après avoir donné des cours pendant 20 ans en faculté, mon approche causale systémique de la pathologie, mon goût d’aller au bout des choses et de ne rien lâcher avant d’obtenir le résultat attendu est un atout pour une équipe de haut niveau.

Connaissais-tu le hockey avant d’intégrer le staff technique des Sangliers ?

Oui je connaissais le hockey mais je ne savais pas que Clermont avait une équipe de hockey à un si haut niveau.

Merci Patrick de nous avoir consacré un peu de ton temps pour nous expliquer ton métier et ton rôle au seins des Sangliers.
A bientôt !